Pénurie

Le monde entier est confronté à d'énormes défis actuellement, avec des manques de matières premières, de personnel et de matériel. C’est une pénurie mondiale, qui affecte les activités commerciales de chacun d'entre nous. C’est un sujet récurrent dans l'actualité et dont les effets, comme la diminution des jours d'ouverture, les files d'attente plus longues, les menus adaptés, les prix plus élevés, sont notoires partout.

Nos fournisseurs et nous-mêmes ressentons également les effets de la problématique actuelle : les transports par conteneurs et routiers sont perturbés, le marché du travail est tendu et nous sommes confrontés à des pénuries dans divers groupes de produits. Nous tâchons quotidiennement de collaborer avec nos fournisseurs et nos partenaires pour que ces problèmes se répercutent le moins possible sur nos clients.

Cela nous oblige à faire des choix pour les aspects sur lesquels nous avons une influence, en veillant à ce qu’ils aient le moins d’effet possible sur vous. Les services ou produits actuels peuvent donc être différents de ceux auxquels vous êtes habitué.

Exemples d'adaptations dans notre flux de marchandises :

  • Nos stocks ont été et continueront d'être optimisés

  • Nous répartissons les marchandises rares aussi équitablement que possible dans nos entrepôts

  • Nous avons fixé une « quantité maximale de commande » pour certains articles afin de les répartir le plus équitablement possible entre les clients.

  • Lorsqu’un article est (presque) en rupture de stock, nous passons à des articles alternatifs.

Adaptations dans nos services :

  • Nous utilisons des petits transports réfrigérés dans la mesure du possible

  • Nous étendons nos plages de jour (9 heures - 17 heures) autant que possible

  • Nos plages de livraison ont été prolongées jusqu'à 21 heures le soir

  • Il se peut que nos véhicules soient conduits par des chauffeurs non néerlandophones

Pénurie mondiale

La situation en Ukraine a de graves conséquences sur la disponibilité de nombreuses matières premières. En outre, le flux de marchandises, notamment en provenance d'Asie, reste une préoccupation majeure. Nous sommes confrontés à des pénuries de matières premières, de matériaux d'emballage, de personnel, de capacités de production, de conteneurs et à de longs délais d'attente pour les nouveaux camions. Découvrez ci-dessous quelles en sont les conséquences, par produit ou groupe de produits. 

Les conséquences pour notre assortiment de produits

Nous souhaitons mettre en avant les articles les plus importants :

Debic

Les produits Debic sont livrés en quantité limitée ou pas du tout par le fournisseur (FrieslandCampina) en raison de la capacité disponible dans ses lignes de production. Nous recommandons les produits Meyerij en guise d’alternative : crème culinaire 20% (160922 - 5440035), crème fouettée avec sucre 32% (160925 - 5440038), crème fouettée sans sucre 35% (160924 - 5440036).

Glaçons

Notre fournisseur Ice Factory fait face à des problèmes de production et ne peut temporairement fournir qu’une quantité limitée des articles suivants : glaçons sac de 2 kilos (115718 - 5320001), glace pilée 2 kilos (746698 - 5320000). Le nombre de boîtes est limité à maximum 2 par commande.  

Différentes causes et effets s’appliquent pour les différents groupes d'articles. Nous les avons listés pour vous ci-dessous :

1. Huiles

Il y a une grande pénurie d’huile dans le monde. Nous sommes très dépendants de l'Ukraine pour notre approvisionnement, car ce pays est le plus grand producteur d'huile de tournesol. La perturbation de la disponibilité affecte directement d'autres types d'huile comme l’huile alimentaire, l’huile de soja, de colza et de palme. Et cela affecte en conséquence les produits liés à l'huile tels que la mayonnaise, les snacks précuits et les frites, les conserves à base d'huile, etc.

Une quantité maximale de commande s'applique à divers produits.

2. Conserves

Nous nous attendons à des problèmes persistants d'approvisionnement de diverses conserves. Les fabricants sont de plus en plus confrontés à une pénurie de matériaux d'emballage (verre et boîtes de conserve) et de matières premières. Ce problème est déjà notoire au niveau des conserves de tomates et de thon. Les légumes, fruits et légumineuses en conserve seront également touchés.

Une quantité maximale par commande s'applique aux tomates hachées Grand Gérard 2,5 kg en boîte (108611 - 3100070) et aux tomates pelées Grand Gérard 2,5 kg en boîte (108605 - 3100189).

3. Graines de moutarde

En raison de la situation en Ukraine, l'approvisionnement en graines de moutarde en provenance de ce pays s'est pratiquement arrêté. Outre l'Ukraine, le Canada est également un grand producteur de graines de moutarde, mais la récolte de l'année dernière a été très décevante. Cela signifie qu'il y a des pénuries de moutarde et de produits liés à la moutarde.

4. Produits à usage unique et matériaux d'emballage

En raison de la crise du corona, la production a été en grande partie arrêtée, de sorte que les stocks de carton, de papier, de bois et de plastique sont insuffisants. Le corona a également entraîné une augmentation de la demande de matériaux d'emballage et de produits jetables, en raison de l'augmentation des livraisons à domicile, par exemple. En outre, la législation sur les SUP entraîne une évolution de la demande vers des produits moins nuisibles pour l'environnement.

Les capacités de production se situent principalement dans les pays asiatiques, où les usines ne peuvent pas faire face à une demande qui augmente et change rapidement. En outre, l'Asie est soumise à une politique de « Zéro Covid » et connaît des problèmes de transport. Les chaînes de production de nos fournisseurs ne peuvent pas fonctionner non plus en raison de pénuries de composants d'emballage, ce qui signifie que les commandes passées nous parviennent plus tard que prévu et que nous ne sommes donc pas en mesure de vous livrer.

5. Produits à base de pommes de terre

En raison de récoltes de pommes de terre décevantes, les produits liés à la pomme de terre sont difficiles à trouver. On le voit notamment au niveau des frites surgelées. En outre, les fournisseurs subissent un retard dans l'approvisionnement en patates douces en provenance d'Amérique du Nord, qui se traduit également par des pénuries de produits congelés.

6. Viande

L'offre de bétail diminue en raison, entre autres, du prix élevé des aliments pour animaux, tandis que la demande de viande et de produits dérivés augmente dans le monde entier, notamment en Asie. En raison de cette perturbation du marché et du manque de personnel dans les usines de transformation de la viande, nous connaissons des pénuries sur l'ensemble du marché de la viande.

En raison de la forte demande de produits frais, il reste moins de ressources pour la production de produits congelés. En conséquence, les stocks congelés ne sont pas réapprovisionnés ou pas suffisamment. En outre, nos fournisseurs de produits de viande emballés doivent également faire face à de longs délais de livraison pour les matériaux d'emballage et à des problèmes de personnel, ce qui signifie que la production ne peut pas toujours être effectuée.

7. Volaille

La grippe aviaire entraîne des problèmes de disponibilité des produits liés au poulet et des œufs. La grippe aviaire ne se limite pas aux Pays-Bas. Les grands pays producteurs comme la Hongrie, la Bulgarie et la France sont également touchés. La production de la France devrait reprendre en septembre.

L'approvisionnement en foies de canard et d'oie en provenance de France est pour ainsi dire inexistant. Cela devrait occasionner des désagréments tout au long de l'année.

8. Assortiment Asiatique

L’assortiment asiatique en particulier connaît des difficultés en raison de la rareté des conteneurs, ce qui signifie que les marchandises sont expédiées plus tard ou pas du tout. En outre, la production a été complètement arrêtée à la suite de la politique du « Zéro Covid » dans un certain nombre de pays asiatiques. Les stocks de réserve sont vides et ne peuvent pas être réapprovisionnés à cause de la demande actuelle.

L'utilisation d'alternatives à cet assortiment est limitée car nous sommes dépendants de la production en Asie. 

9. Noix et fruits méridionaux

Prunes : La France a dû faire face à des très fortes gelées nocturnes. En conséquence, une grande partie des fleurs de prunier ont été détruites. Nous prévoyons également en 2022 mauvaise récolte pour la deuxième année consécutive. Il est donc difficile d'obtenir la quantité de prunes souhaitée.

Abricots : De nombreuses plantations d'abricots turques ont également été touchées par le gel nocturne. L'étendue des dégâts n'est pas encore connue, mais nous nous préparons à une pénurie d'abricots.

Pijnboompitten: La rareté des pignons est due à la poursuite de la politique chinoise stricte de Zéro Covid. En raison de cette politique, toutes les frontières restent fermées et les pignons de pin chinois ne sont pas disponibles. 


Des questions ?

Si vous avez des questions ou besoin de plus d'informations, nous sommes là pour vous aider. Rendez-vous dans nos succursales ou adressez-vous à votre responsable de compte commercial.